Bonjour et bienvenue à votre rendez-vous avec une Psy !

Quelles sont les meilleures pratiques parentales?

À chaque semaine des parents me posent la question à savoir quelles sont les meilleurs façons d’intervenir auprès de leurs enfants afin de faire en sorte que le moins d’obstacles possible viennent entraver le développement de leur enfant.  Difficile de répondre à cette question en une seule réponse… 

Avant de pouvoir offrir une réponse significative au parent, il m’est indispensable d’identifier quel sont les pratiques parentales et leur style parentale.

Les pratiques parentales sont les comportement et attitudes que nous adoptons pour guider et accompagner nos enfants dans les différentes étapes de leur développement.

Le style parental est ce qui détermine la direction, la couleur que prendront nos interventions auprès de nos enfants.

Différents auteurs s’entendent sur deux aspects pour définir le style parental:

1-  La capacité du parent à être chaleureux, attentif, affectueux, à l’écoute des besoins de l’enfant.  Bref, c’est l’engagement du parent avec son enfant.

2-  La capacité du parents à fournir un encadrement approprié à son enfant.

Au sein de la littérature sur la psychologue de la parentalité, Baumrind a identifié quatre styles parentaux.

Style autoritaire: Ce style de parent est peu affectueux et très exigeant et punitif. Il demande à son enfant d’appliquer les règles de façon rigide, sous menace de sévères punitions.

Style Permissif: Très chaleureux mais peu encadrant.  L’approche permissive peut engendrer un sentiment d’insécurité.  L’enfant a besoin de balises, de règles à respecter.  C’est rassurant pour un enfant de se sentir guider.

Style désengagé: C’est le parent qui ne se soucie pas de son enfant.  Il n’est pas affectueux ni encadrant.  C’est le style parentale  sous-jacent au parent négligent. 

Style démocratique (bienveillant): Chaleureux et offre un encadrement clair, constant et cohérent.

Nos expériences relationnelles passées en tant qu’enfant peuvent influencer fortement  notre style parental.  À titre d’exemple, dernièrement, je rencontrais un papa, me racontant intervenir comme son père, de façon autoritaire et sévère.  Il prônait ce type d’intervention en justifiant qu’il avait bien réussi sa vie.  C’était vrai ! Cet homme était vraiment une personne dotée de qualités exceptionnelles !  Cependant, il a réalisé ce à quoi je faisais référence lorsque je lui ai demandé comment il se sentait lorsqu’il devait s’affirmer avec son patron ….

Au sein du couple parental, le style parental de chacun des parents ne créent pas toujours un milieu propice au développement du plein potentiel de l’enfant.  Selon vous, quels seront les conséquences pour l’enfant si les deux parents sont autoritaires ?  Nous risquons de se retrouver en présence d’un enfant  réagissant fortement à l’autorité soit par de la soumission ou de la rébellion. Ou encore deux parents permissifs?   Il y a de fortes probabilités qu’un enfant-roi émerge.  Trop souvent, je rencontre des parents dont l’un est permissif et l’autre autoritaire.  Croyez-moi, cette différence marquée du style parental de chacun des parents entraîne des répercussions négatives tant au niveau de l’enfant qu’au niveau du couple et l’harmonie familiale. D’où l’importance d’identifier d’une part notre propre style parental mais également celui de notre partenaire.

Vous voulez découvrir votre style parental? À cette fin, je vous ai construit un petit questionnaire.

Félicitations chers parents !

Merci de votre engagement envers vous-même pour qu’ensemble nous puissions contribuons à un monde meilleur pour nos enfants!

Nathalie Simard

Psychologue